Au FORUM d'Alfred

Soupirs de nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soupirs de nuit

Message  Prof le Mar 28 Avr - 23:53

Comment dire ... c'est fâcheux. Fâcheux comme tout.

Plein d'abnégation et forcé par Chronos à (enfin ?) me mettre à corriger je commence, hasard du BdB (Bordel de Bureau) par un jouli tas de 2nde ... l'oeil curieux et le crayon (Bah oui, le rouge) agité je dévore le premier venu. C'est là que ça devient fâcheux. Il n'y a rien, rien de rien. Un vide que même Higgs, pourtant expert en remplissage de vide, ne pourrait que constater ... vide. On frôle le néant, le "Nom & Prénom" soulignés nous évitant d'y sombrer.

Interlude Kasteel en souriant

Nul énervement. Déjà trop de temps de perdu à rafistoler cette première copie à grands coups de scotch en élaborant un surement peu convaincant "désolé, ma fille est tombée dessus, a cru que c'était un brouillon et ..."

J'ai l'impression que nous nous éloignons des Lumières. Pour certains c'est même nuit noire. J'échoue, et dans les grandes largeurs, à intéresser ce groupe d'irréductibles à ma diffinante (un truc entre difficile et fascinante) discipline. Ne trouvant grâce à leurs yeux que lors d'envolées lyriques malheureusement pas toujours compatible avec cet indélicat programme.

Allez j'y retourne, peut-être qu'un précoce aura finalement eu raison de cet affreux calcul de masse volumique. Qui sait ?

Bonne soirée à tous.

clown
avatar
Prof
Admin

Messages : 908
Réputation : 81
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum