Au FORUM d'Alfred

Et si on faisait ...

Aller en bas

Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 6 Jan - 18:36

Manipulateur Radio

« Ne bougez plus, respirez plus... Respirez ! » Le manipulateur radio prend et développe les clichés d'un organe ou d'un os, principalement pour établir des diagnostics (repérer une fracture, par exemple. Auxiliaire médical, il prépare psychologiquement et physiquement le patient. Il l'installe, lui injecte éventuellement un liquide de contraste, règle les appareils. En radiodiagnostic, l'essentiel est de fixer correctement les paramètres pour obtenir une image de qualité. En radiothérapie, il s'agit surtout d'irradier avec précision la partie du corps à traiter et de surveiller la tolérance du patient au traitement.
Dans tous les cas, le manipulateur doit connaître les substances utilisées (rayons X, isotopes, ultrasons, etc.), suivre rigoureusement la prescription du médecin, tenir compte de la morphologie et de la résistance physique du patient pour doser les rayons.
Toujours sous la responsabilité d'un médecin radiologue, le manipulateur exerce à l'hôpital, en cabinet de radiologie ou en centre spécialisé (anticancéreux, de dépistage). Il peut également exercer au sein des services de santé de l'armée, dans un hôpital militaire...

Niveau : Bac +3
Inscription sur Parcoursup à l'IFMEP de TOURS !

clown Crying or Very sad

Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 6 Jan - 18:48

Technicien Supérieur Mesures Physiques

On travaille où ?

Exemple 1 : Dans la Physique Nucléaire ou s’agit de quantifier la matière nucléaire en mesurant, par spectrométrie gamma, les rayonnements émis. La mesure du plutonium est réalisée sur les produits entrant dans les opérations de recyclage. C’est un contrôle non destructif, sans prise d’échantillon, en vue de la mise en déchets, de la poursuite du processus de recyclage ou d’une mise en entreposage pour un recyclage futur.

Exemple 2 : Sur le tokamak Tore Supra, une installation de recherche sur la fusion thermonucléaire. Réaliser des tests d’étanchéité pour des fuites très petites sur des composants de toutes tailles. Cela nécessite une succession d’opérations mécaniques délicates qui ne doivent jamais abîmer l’élément à tester; on appelle cela des tests non-destructifs.

Exemple 3 : Bien ciblées et de forte puissance, les ondes électromagnétiques peuvent perturber, voire détruire, les éléments électroniques d’un système. Chargé d’étudier les effets d’une agression hyperfréquence électromagnétique sur de tels systèmes. Cela implique des activités variées et chaque fois différentes, qui demandent de l’innovation.

Niveau : Bac +2
Cursus : IUT Mesures Physiques sur ParcourSup

clown Crying or Very sad
Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Lun 7 Jan - 21:20

Physicienne des Particules

Je suis chercheuse en physique des particules. Pour détecter de nouvelles particules, les comprendre, et aussi mesurer précisément les paramètres de notre modèle d'Univers, je peux être amenée à concevoir et construire des détecteurs de particules. Puis, je développe des programmes qui transforment les données électroniques en données physiques, et les analyse. Je travaille avec le détecteur ATLAS du LHC au CERN, à la frontière franco-suisse.

Cursus : Bac S, CPGE (ParcourSup), Ecole Centrale Paris, M2 Champs-Particules-Matière à Orsay.

clown Crying or Very sad

Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Pierre "La Poque" le Mar 8 Jan - 18:02

Super idée ces fiches ! Ça permet de découvrir des métiers différents...

P.S. : à quand une fiche vétérinaire ? Non, je rêve peut etre.. Laughing

Pierre "La Poque"

Messages : 30
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 20 Jan - 21:52

Sismologue

Détective moderne qui déchiffre les secrets de la Terre, le géologue ramasse des fragments de roche, des fossiles, prélève du gaz au sommet d'un volcan. Du microscope à la photographie aérienne, il s'intéresse aussi bien à un échantillon de terre qu'à un gisement d'uranium. Examiner la composition d'un métal permet, par exemple, d'émettre des hypothèses sur les risques de pollution qu'il peut engendrer dans une région. Le géologue cherche également de nouveaux gisements de matière première. L'observation et la collecte des matériaux ne constituent qu'une partie des activités du géologue. Il doit aussi exploiter le travail en laboratoire, rechercher de la documentation sur le sujet et proposer de nouvelles interprétations sur l'histoire de notre planète, les relations entre le sol, le sous-sol, et la biosphère. À la fois naturaliste et scientifique utilisant les données numériques, il a des compétences de physicien, de chimiste et d'informaticien. Il peut être secondé par un technicien géologue qui prélève des échantillons à étudier (pour sondages et forages) et effectue des dosages chimiques sur les roches. Un travail de terrain et de laboratoire.
Quand le géologue est spécialisé dans l'étude des sols, il s'appelle pédologue. Quand il s'agit des nappes phréatiques, il est hydrogéologue.

Quelle formation ?

2 ans pour obtenir le BTS géologie appliquée pour le technicien ; 5 ans pour un master (sciences de la Terre et des planètes, environnement ; bio-géosciences avec une spécialisation géologie), un diplôme d'ingénieur en géologie (École des mines, Eost Strasbourg, Institut Polytechnique LaSalle Beauvais) pour l'ingénieur.

Emplois ?

BTP : En crise depuis plusieurs années, le secteur du BTP (bâtiment et des travaux publics) reprend des couleurs depuis 2017, et reste l'un des premiers employeurs de France. La rénovation énergétique, de grands projets d'infrastructures et le renouvellement des effectifs ouvrent des opportunités aux jeunes diplômés.
ENERGIE : En dépit de la crise économique, le secteur de l'énergie a longtemps affiché une bonne santé. Le vent a cependant tourné du côté des industries pétrolières et nucléaires, en proie à des incertitudes. Leurs recrutements sont en baisse. Quant aux énergies renouvelables, elles restent un filon prometteur.

clown

Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 20 Jan - 21:56

Technicien supérieur laseriste

Lentilles, miroirs et prismes sont fabriqués sous son contrôle. Son travail peut inclure le montage et le réglage des composants. Évolution des techniques oblige, des machines effectuent une bonne partie de ces tâches de très haute précision. Minutie, dextérité et souci du détail continuent cependant à être attendus du technicien en optique. De même que des connaissances en électronique et en mécanique.
Lieux d'exercice de cette profession : les PME (petites et moyennes entreprises) qui fabriquent des composants élémentaires ou des équipements de mesure et d'analyse, mais aussi les grands groupes. Le secteur de l'optique se développe et recrute des jeunes diplômés pour des postes d'ingénieurs et de techniciens supérieurs. Les débouchés sont également nombreux dans l'armement.

Formation ?

2 ans pour obtenir le BTS systèmes photoniques ou le DUT mesures physiques, éventuellement complété par une licence professionnelle en optronique, instrumentation optique ou lasers (1 an).

Emplois ?

Construction Aéronautique, ferroviaire, navale : Trains à grande vitesse, avions de ligne ou de chasse, paquebots de croisière, tramways ou encore navettes spatiales… la France est bien placée sur le marché international de la construction navale, ferroviaire et aéronautique. Ce succès est source d’opportunités pour les jeunes diplômés, aussi bien à des postes d’ingénieurs qu’aux fonctions d’opérateurs sur les chantiers.

Informatique, internet, telecom : De l'industrie à la recherche médicale, en passant par les transports et le commerce, l'informatique n'a pas de limite. Ce secteur en perpétuelle évolution fait la part belle aux jeunes diplômés, à partir de bac+2 et majoritairement à bac+5.

Recherche : Santé, transports, énergie, communication… dans tous les domaines, la recherche scientifique est à l’origine d’innovations technologiques. Aux côtés de chercheurs de haut niveau, de nombreux techniciens et ingénieurs concourent à ces découvertes. Ces 400 000 personnes travaillent dans des laboratoires publics ou privés.

clown




Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 20 Jan - 22:00

Ingénieure nucléaire

Du développement d'équipements ou d'installations nucléaires au démantèlement des centrales, en passant par la sûreté et la prévention des risques, différents profils d'ingénieurs nucléaires se côtoient. Leur fonction : réaliser des études ou des essais, faire du suivi d'ingénierie, piloter des process, effectuer des contrôles... Ils peuvent ainsi participer à la conception ou à la modernisation des réacteurs, superviser le recyclage du combustible usé, organiser la production au sein d'une centrale, contrôler l'état de fonctionnement des matériels...
La filière nucléaire regroupe 125 000 emplois, principalement dans les groupes de l'énergie (Areva, EDF, GDF Suez), dans les bureaux d'études et d'ingénierie, les organismes de recherche et de contrôle. Le rajeunissement des effectifs et les nombreux projets en cours profitent aux jeunes diplômés.

Formations :

Diplôme d'ingénieur de l'École CentraleSupelec
Diplôme d'ingénieur de l'École CentraleSupélec
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale des ponts et chaussées
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure d'arts et métiers
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure d'arts et métiers spécialité génie énergétique en partenariat avec Ingénieurs 2000
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de chimie de Paris
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de l'énergie, de l'eau et de l'environnement de l'Institut polytechnique de Grenoble
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de physique, électronique et matériaux de l'Institut polytechnique de Grenoble
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure de techniques avancées
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure des mines de Paris
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure des mines de Saint-Etienne de l'Institut Mines-Télécom spécialité génie des installations nucléaires en partenariat avec l'Institut national des sciences et techniques nucléaires
Diplôme d'ingénieur de l'École nationale supérieure Mines-Télécom Atlantique Bretagne Pays de la Loire de l'Institut Mines-Télécom de Nantes
Diplôme d'ingénieur de l'École polytechnique de l'université Paris XI spécialité matériaux
Diplôme d'ingénieur de l'École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie spécialité bâtiment
Diplôme d'ingénieur de l'École spéciale des travaux publics du bâtiment et de l'industrie spécialité travaux publics
Diplôme d'ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées Centre Val de Loire spécialité gestion des risques
Diplôme d'ingénieur de l'Institut national des sciences et techniques nucléaires
Master Énergie nucléaire
Master énergétique, thermique
Master énergie nucléaire spécialité conception
Master énergie nucléaire spécialité cycle du combustible
Master énergie nucléaire spécialité démantèlement et gestion de déchets
Master énergie nucléaire spécialité exploitation
Master énergie nucléaire spécialité physique et ingénierie des réacteurs nucléaires
Master génie mécanique
Master ingénierie nucléaire
Master mécanique
Master physique fondamentale et applications
Master of Science in Advance Nuclear Waste Management
Master of Science in Nuclear Energy Production
Master rech. physique et chimie spécialité sciences de la séparation et du confinement - applications aux matériaux nucléaires

Emplois ?

Energie : En dépit de la crise économique, le secteur de l'énergie a longtemps affiché une bonne santé. Quant aux énergies renouvelables, elles restent un filon prometteur.

clown


Dernière édition par Prof le Lun 21 Jan - 21:41, édité 1 fois
Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Prof le Dim 20 Jan - 22:04

Astrophysicienne

Planètes, comètes, astéroïdes, trous noirs, galaxies, quasars : l'univers constitue le laboratoire de recherche privilégié de l'astronome. Pour recenser et classer les astres selon leur composition et leur éclat, l'astrophysicien doit avant tout observer. Pour cela, il dispose d'instruments de mesure perfectionnés : télescopes captant la lumière visible et le rayonnement invisible émis par les astres (rayons gamma, X, rayonnement ultraviolet, infrarouge, ondes radio), interféromètres à miroirs multiples, mais aussi satellites et sondes spatiales qui transmettent des mesures non altérées par l'atmosphère terrestre, ce qui accélère encore les possibilités de découverte. Mais observer ne suffit pas. Comme tout chercheur, l'astrophysicien confronte les résultats de ses observations à ce que prévoit la théorie, pour comprendre la nature des astres et expliquer leur évolution. Il doit aussi définir et mettre au point les instruments qui lui permettront de progresser dans ses recherches.
Trois statuts professionnels possibles : enseignant-chercheur à l'université ; chercheur au CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ; astronome dans un observatoire.

Formation ? 8 ans pour obtenir un doctorat en astrophysique.

Recherche : Santé, transports, énergie, communication… dans tous les domaines, la recherche scientifique est à l’origine d’innovations technologiques. Aux côtés de chercheurs de haut niveau, de nombreux techniciens et ingénieurs concourent à ces découvertes. Ces 400 000 personnes travaillent dans des laboratoires publics ou privés.

Enseignement : De la maternelle à l’université, dans l’enseignement public ou privé, sans oublier les organismes de formation, plus de 1 million de personnes enseignent en France. Principal recruteur, l’Éducation nationale compte plus de 1,1 million de personnes. 881 400 enseignent dans les écoles et les établissements du secondaire. 737 000 dans le public et 144 400 dans le privé. En 2019 tous concours de recrutements d’enseignants confondus plus de 24 000 postes sont offerts.

Fonction Publique : Premier employeur de France avec plus de 5 millions d’agents, la fonction publique doit faire face à des départs à la retraite. Et même si tous les postes ne sont pas remplacés, elle reste le plus gros pourvoyeur d'emplois. Les recrutements se font à tous les niveaux de qualification et sur un éventail de métiers beaucoup plus important qu'on ne l'imagine.

clown



Prof
Prof
Admin

Messages : 962
Réputation : 101
Date d'inscription : 26/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://forumalfred.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on faisait ...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum